Zoeken

Présentation

(uniquement disponible en néerlandais et en anglais)

The Platoon Experience, un projet d’immersion unique anno 1917 !

Une journée d’histoire vivante...

Votre groupe se met dans la peau d’un peloton australien de 1917 et arpentera le parcours sanglant jusqu’au Tyne Cot Cemetery. Des accompagnateurs chevronnés entraîneront les jeunes dès 14 ans à travers une histoire étayée par des preuves historiques.

Après la visite du Musée Mémorial Passchendaele 1917 et une note introductive sur les circonstances et évènements dans lesquels les soldats au front tentaient de survivre, nous nous mettons en route. Le long de l’ancienne voie de chemin de fer Ypres-Roulers, nous suivons un peloton de la 3e Division australienne au cours du grand assaut du 4 octobre 1917.

Les jeunes sont habillés et équipés de la tête aux pieds comme les soldats de l’unité australienne de l’époque : uniforme et paquetage. Évidemment, nous aborderons l’histoire militaire du 4 octobre 1917, mais c’est surtout l’implication personnelle qui prime. Chaque membre du peloton reçoit en effet l’identité d’un soldat australien de l’unité de l’époque et suivra exactement le même chemin que celui parcouru par son aîné, quatre-vingt-dix ans auparavant. Au fur et à mesure de la marche, vous ferez plus ample connaissance avec ce personnage et, à la fin de la journée, le destin de votre soldat vous sera révélé au Tyne Cot Cemetery. Une confrontation pour le moins déconcertante !

Pour que cette expérience d’immersion soit parfaite jusque dans les moindres détails, vous recevrez à midi un « Tommy Tucker », repas chaud typique des troupes en 1917...

À travers ce projet, le Musée Mémorial Passchendale 1917 introduit pour la première fois « l’histoire vivante » dans l’enseignement flamand. Cette approche se veut multidisciplinaire : outre l’histoire, l’attention des participants sera aussi attirée sur le paysage, la littérature, la technique et la morale. Le projet a quant à lui été conçu en étroite collaboration avec les services des instituts belge et australien des Vétérans et la commune de Zonnebeke. Celle-ci a d’ailleurs fait transformer tout spécialement l’ancienne conciergerie du Château en espace éducatif.

Note : Participer à la « Platoon Experience », ce n’est pas « jouer au petit soldat ». Il s’agit d’un projet d’immersion destiné aux jeunes pour qu’ils saisissent mieux le tragique de la guerre en général, et de la Bataille de Passendale en particulier. Les accompagnateurs se réservent le droit d’interrompre à tout moment l’« expérience » de groupes qui ne se comporteraient pas dans un esprit du souvenir de ceux qui nous ont précédés en 1917.

Que puis-je attendre de cette expérience :

  • public cible : 14 ans et plus (des la 3e année de l’enseignement secondaire) ;
  • une visite du musée mettant l’accent sur 1917, l’Australie et la Bataille de Passendale encadrée par un guide spécialisé ;
  • un repas chaud de style militaire sur base d’une recette de la Première Guerre mondiale ;
  • chaque participant se verra attribuer une véritable identité de 1917 ;
  • chaque participant pourra revêtir l’uniforme d’un soldat de l’époque, équipement compris ;
  • toutes les activités sont expliquées et commentées par un expert ;
  • vous parcourrez une distance totale à pied de 3 kilomètres ;
  • différentes activités participatives relatives à un aspect particulier des aventures vécues par les soldats combattant à l’époque sont réparties sur le parcours ;
  • au cours des activités, les différents personnages seront mis en lumière et feront l’objet de discussions ;
  • en fin de journée, les participants seront confrontés à la réalité de la guerre lors d’une visite au Tyne Cot Cemetery, le plus grand cimetière du Commonwealth au monde.

Quels sont les objectifs ? La Platoon Experience poursuit trois objectifs principaux :

  1. enrichissement des connaissances : aborder le cadre théorique des leçons d’histoire dans un cadre moins conventionnel. Le but étant de confronter les élèves aux grandes lignes de la Première Guerre mondiale, en mettant l’accent sur la Bataille de Passendale ;
  2. aptitudes : les participants font l’expérience des informations historiques et les interprètent ;
  3. attitudes : stimuler les participants à adopter un point de vue historique et à poser un critique afin de comprendre les conflits actuels ;
    • décrire avec ses propres mots les évènements de la Bataille de Passendale ;
    • replacer la Bataille de Passendale dans le contexte de la Première Guerre mondiale ;
    • décrire avec ses propres termes l’apparence d’un soldat de la Première Guerre mondiale et expliquer les fonctions de son équipement ;
    • se mettre dans la peau d’un personnage qui a connu l’enfer du champ de bataille ;
    • mener à bien une tâche commune en tant que groupe ;
    • comprendre que la personnalité individuelle s’estompe dans une structure militaire ;
    • comprendre l’importance du rôle joué par le paysage ;
    • évaluer correctement les distances ;
    • évaluer correctement ses capacités physiques personnelles ;
    • expérimenter les fonctions de nos sens et être conscient de leurs limites ;
    • réfléchir de manière méthodique ;
    • comprendre que la guerre est un mal qui touche toutes les époques ;
    • évaluer l’importance de travailler activement à la paix ;
    • témoigner du respect envers le passé et plus particulièrement envers les soldats morts au combat pendant la Première Guerre mondiale et envers les vétérans ;
    • accepter les responsabilités, l’autorité et la hiérarchie ;
    • apprendre à persévérer et à s’acharner afin de mener une tâche à bien ;
    • apprendre à déléguer et à accomplir au mieux les tâches ;
    • savoir lire une carte et s’orienter ;
    • pouvoir expliquer dans ses propres termes la fonction et le fonctionnement d’un peloton.