Zoeken

Passchendaele Archives

Vous avez plus d'informations à propos de quelqu'un qui a combattu lors de la bataille de Passchendaele en 1917?
Cliquez ici.

La Bataille de Passchendaele de 1917 était l’un des combats les plus sanguinaires de la Première Guerre mondiale. Quelques mois de combats acharnés ont fait, selon les estimations, 245 000 victimes militaires du Commonwealth (Britanniques, Australiens, Canadiens, Néo-Zélandais et Sud-Africains) et 215 000 du côté des Allemands, pour un gain d’à peine huit kilomètres de terrain.

Sur le « Wall of the Missing » au cimetière de Tyne Cot figurent environ 35 000 noms de disparus ; la Porte de Menin à Ypres commémore quant à elle 55 000 autres militaires, dont les dépouilles n’ont jamais été retrouvées. Environ la moitié de ces hommes sont inhumés dans des tombes anonymes à l’épitaphe « A Soldier of the Great War ». Les autres n’ont pas été retrouvés et leurs restes doivent toujours être enterrés quelque part dans les Flanders Fields.

Après la Première Guerre mondiale, on recensait dans la région environ 120 cimetières militaires allemands. Ils furent regroupés dans les années cinquante en 4 grands cimetières : Langemark, Vladslo, Menin et Hooglede. De nombreux militaires allemands n’ont jusqu’à ce jour toujours pas trouvé de dernière demeure.

ArchivesAussi impressionnante que puisse être une visite au Tyne Cot Cemetery, au cimetière militaire allemand de Langemark ou à l’un des nombreux autres cimetières ou monuments, les visiteurs n’y trouvent que des noms. Avec ses « Passchendaele Archives », le MMP1917 souhaite rendre un visage et révéler l’histoire qui se cache derrière ces noms. Le dossier personnel prend forme grâce aux photos, informations militaires et familiales. Pour ouvrir un dossier dans le cadre des « Passchendaele Archives », la condition est de disposer d'une photo du membre de votre famille et que celui-ci ait perdu la vie au cours de la Bataille de Passchendaele, entre le 12 juillet et le 15 novembre 1917. Ce qui ne signifie toutefois pas qu’il soit impossible d’ouvrir une enquête sur des soldats dont aucune photo n’est disponible ou qui perdirent la vie à une autre période dans cette même région.

Nous avons besoin de vous!

Y-a-t-il un de vos (ancêtres ou) proches qui a donné sa vie pendant “la bataille de Passchendaele 1917”? N’hésitez dans ce cas pas à nous contacter en remplissant le questionnaire joint :

En échange de votre collaboration, nous tenterons de découvrir en détail ce qui lui est arrivé. Vous recevrez une carte indiquant le lieu de sa mort ou de l’endroit où il fut blessé mortellement. Nous y ajoutons un bref rapport basé sur des journaux de guerre de soldats ou des historiques de régiment. Les dons de pièces et photos originales au musée sont bien entendu toujours les bienvenus.

Database

Découvrez notamment notre database ou découvrez si votre famille est déjà partie de nos Archives Passchendaele:

Database

 

Contact

Centre d'études

Ieperstraat 1
B-8980 Zonnebeke
T 051 77 04 41
archives@passchendaele.be

Brochure